Patočka et phénoménologie ou l'autre visage de la philosophie

Auteurs

  • Gnagne Alphonse AKPA Université Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan-Cocody
  • Assielou Antione Fabrice KOUADÉ Université Felix Houphouet Boigny

DOI :

https://doi.org/10.4563/ireph.v1i3.43

Mots-clés :

Philosophie politique, Éthique, philosophie sociale, Husserl, Afrique

Résumé

    Même si Patočka n'a jamais réussi à critiquer les limites politiques des philosophies de Husserl et de Heidegger, il a clairement fixé les limites de ces philosophies, limites au-delà desquelles la philosophie phénoménologique de Patočka adopte une nouvelle dimension. Dans cet article, nous soutenons que face aux limites de Husserl et de Heidegger, il est effectivement possible de trouver chez Patočka des éléments solides sur lesquels construire une philosophie politique et sociale au sens le plus fort du terme – et donc, aussi une éthique, qui peut contribuer de manière significative à la pensée africaine au sens phénoménologique, ainsi qu'au développement continu du monde contemporain. Le concept philosophique de Patočka représente une avancée significative dans la philosophie phénoménologique et nous permet de nous éloigner de l'idéalisme – qu'il soit transcendantal ou ontologique.

Références

Patočka J (1993). Liberté et sacrifice. Écrits politiques, Paris, Million.

Patočka J (2023). Le monde naturel comme problème philoso-phique, Paris, Vrin.

Patočka, J. (2002), Qu'est-ce que la phénoménologie ? paris, Mil-lion.

Patočka, J. (1985). Les fondements spirituels de la vie contempo-raine. Études phénoménologiques 1 (1), pp. 65-94.

Patočka J (1983). Platon et l’Europe. Lagrasse, Verdier.

Kant, E. (1193). Fondements de la métaphysique des mœurs, Paris, Le Livre de poche.

Husserl, E. (2018). Idées directrices pour une phénoménologie pure et une philosophie phénoménologique, Paris, Gallimard.

Téléchargements

Publiée

2023-10-30

Comment citer

AKPA , G. A., & KOUADÉ, A. A. F. (2023). Patočka et phénoménologie ou l’autre visage de la philosophie. Institut De Recherches Et d’Etudes Philosophiques, 3(3). https://doi.org/10.4563/ireph.v1i3.43