La construction elliptique de la phrase par l’infinitif dans Monnè, Outrages et Défis d’Ahmadou Kourouma

Auteurs

  • Kamenan Koffi Pascal ALLA Enseignant en Techniques d’Expression à l’Institut Pédagogique National de l’Enseignement Technique et Professionnel (IPNETP) Abidjan Cocody

DOI :

https://doi.org/10.4563/ireph.v3i3.36

Mots-clés :

L’infinitif, morphosyntaxique, construction elliptique, violence morale, la mort

Résumé

Dan Monnè, Outrages et Défis d’Ahmadou Kourouma, l’infinitif employé sous toutes ses formes occupe une place de choix. L’analyse morphosyntaxique de l’infinitif a révélé que Kourouma s’est beaucoup servi de la construction elliptique de celui-ci pour narrer les faits violents vécus pendant la période coloniale. Cette violence a été perpétrée aussi par les Africains que par les colons. En effet, les Occidentaux, pour pouvoir conquérir l’Afrique ont employé la manière forte. Par le biais de la construction elliptique de l’infinitif, l’auteur  a montré cette violence subie par les Africains dans toute sa laideur. Malgré quelques oppositions, les Africains subiront des violences morales ou psychologiques, des violences physiques jusqu’à ce que mort s’en suive car des rois comme Djigui Kéita ne pouvaient pas accepter la domination occidentale.

Références

ALLA Kamenan Koffi Pascal, L’infinitif dans le roman français d’Afrique subsaharienne : cas dans Monnè, Outrages et Défis, Les Gardiens du Temple et Rebelle, 25 Mars 2019.

BAYLON Christian &FABRE Paul, Grammaire systématique de la langue française, troisième édition, Paris, Nathan, 1995.

BLEOU Ehouman Alexandre, « Étude du rythme de la phrase dans le roman subsaharien d’expression française : cas d’Un piège sans fin (d’Olympe Bhêly- Quénum) et de Climbié de (Bernard B. Dadié) », Thèse de Doctorat, Sous la direction de Professeur KOUASSI Kouamé Germain, Université de Bouaké, Décembre 2015,

DUBOIS Jean & René LAGANE René, La nouvelle grammaire du français, Paris

Larousse, 1997.

GREVISSE Maurice & GOOSSE André, Nouvelle Grammaire française, Paris, Duculot, 2ème édition revue, 1989,.

GUILLAUME Gustave, Temps et verbes, Honoré Champion, 1884.

GUIRAUD Pierre, La Syntaxe du français, Paris, P.U.F., 6ème édition, 1980.

IRIÉ BI Gohy Mathias, « Les Distorsions syntaxiques et grammaticales dans les œuvres poétiques négritudiennes : les Exemples dans Cahier d'un retour au pays natal d'Aimé CESAIRE, Chants d'ombre de Léopold Sedar SENGHOR et Pigments de Léon Gontran DAMAS ». Thèse de Doctorat. Sous la direction de Professeur KOUADIO N'Guessan Jérémie, Université de Bouaké, 2004.

KOFFI Ehouman René, « L’ellipse comme marque de rupture sociale dans La Grève des Battù de Aminata Sow FALL », in Les Cahiers de L’IGRAC, Revue annuelle de L’interdisciplinaire Groupe de Recherche sur l’Afrique Contemporaine de la Bibliothèque nationale du Congo,N°12 et 13, juin-décembre 2016, pp.215-233, ISSN : 1818-6998 (Congo- Brazzaville).

KOFFI Ehouman René, parataxe et hypotaxe : critères syntaxiques et sémantique à partir d’une étude comparative de Climbié (Bernard DADIE) et de l’Etranger (Albert CAMUS), thèse unique de doctorat, Université de Bouaké, 2010.

KOUROUMA Ahmadou, Monnè, outrages et défis, France, édition Seuil, 1990.

PINCHON Jacqueline, Morphosyntaxe du français : étude de cas, Paris, Hachette, 1986.

RAT Maurice, Grammaire française pour tous, Paris, Garnier-frère, 1980.

RIEGEL Martin & PELLAT Jean-Christophe & RIOUL René, Grammaire méthodique du français, Paris, Quadrige/P.U.F, 2004.

SANCIER-CHATEAU Anne & DENIS Delphine, Grammaire du français, Le

livre de poche, 1994.

SOUCHÉ Aimé & GRUNENWALD Joseph, Grammaire française, Paris, Fernand Nathan, 1964.

WAGNER Robert & Léon WAGNER & PINCHON Jacqueline, Grammaire du français, France, édition Hachette Supérieur, 1995.

Téléchargements

Publiée

2023-10-30

Comment citer

ALLA , K. K. P. (2023). La construction elliptique de la phrase par l’infinitif dans Monnè, Outrages et Défis d’Ahmadou Kourouma. Institut De Recherches Et d’Etudes Philosophiques, 3(3). https://doi.org/10.4563/ireph.v3i3.36